01 43 40 10 21

Présentation du séjour des scouts lillois de fin juillet 2015

8 Sep
0
0

« កឥរេត្ » prononcé « Kairet » ; c’est comme cela qu’on les appelle au Cambodge. Pour ceux qui n’auraient pas deviné il s’agit des « Scouts ». Assez peu répandu ici où ils en existent près de 1000 notamment dans les grandes villes. Ils le sont cependant beaucoup plus en France. C’est le cas d’une équipe tout droit venue de la métropole lilloise qui a eu la chance de venir au sein du Foyer Lataste le temps de quelques heures. Ce groupe formé de 6 jeunes de 18 ans et de 2 encadrants est issu des E.E.U.D.F. (Eclaireuses et Eclaireurs Unionistes de France) ; le mouvement protestant du scoutisme français. Une des branches de ce mouvement appelée « les aînés » permet aux jeunes de monter un projet à l’international basé sur des valeurs portées par l’équipe. Cette équipe a donc depuis deux ans construit un projet autofinancé avec l’association Monireth (également partenaire de l’AEC-Foyer Lataste) basé sur les valeurs de l’accès à l’éducation.  Ils nous racontent ce qu’ils ont vécu lors de ces deux journées passées au Foyer Lataste à travers cet article…

« Mardi 14 juillet : Tout juste arrivés la veille au Cambodge, nous nous réveillons tous empressés de passer notre premier jour du séjour dans les écoles de la région de Sisophon. Il était temps pour nous de découvrir le système scolaire cambodgien ainsi que d’autres activités et jeux des élèves. Le rendez-vous était donc pris à 9h00 avec Charlotte notre contact de l’AEC-Foyer Lataste. Quelques minutes plus tard Charlotte était là pour nous conduire au Foyer Lataste et à l’école Somras Komar. Le trajet vers l’école fut rempli d’interrogations en tout genre. Est-ce que cela va être grand ? Est-ce que les enfants ont des récréations ? Va-t-on manger avec eux ? Apprennent-ils l’anglais ou le français ? Bref tant de questions qui ont rapidement eu réponses dès notre arrivée grâce à une présentation des différentes structures sur le site : (Foyer-école-centre de soutien). Nous sommes alors impressionnés par toute l’organisation mise en place par les membres de la direction pour les enfants. 
Par la suite nous avons rencontré  le directeur de l’école afin de qu’il nous explique l’histoire de cette école et la pédagogie à présent mise en place. On nous explique alors les matières étudiées, le système des notes, de l’accès à l’université et de l’apprentissage professionnel. Nous comprenons alors que le centre de soutien scolaire fait figure d’excellence dans la région et que par conséquent il est aussi victime de son succès.  Après avoir partagé un repas en compagnie des membres de l’AEC-Foyer Lataste, le temps était venu pour nous de mettre en œuvre nos talents d’animation afin de proposer des petits jeux aux enfants du Foyer. Au départ assez hésitants, les enfants ont très vite pris part au béret, à la balle au prisonnier et autres petits jeux. Puis c’était au tour des adolescents du Foyer avec lesquels nous avons pu partager un match de volley puis de football. Le match de foot s’étant terminé sur une lourde défaite des français le rendez-vous était pris pour une revanche quelques jours plus tard.

C’est ainsi que le dimanche suivant nous sommes revenus avec autant d’enthousiasme que lors de notre première journée. Ce jour de repos est dédié à la mise en place de petites tâches domestiques ayant pour but de faire vivre le Foyer. C’était donc une occasion pour nous de les aider. Nous avons donc pris la direction de la rizière du Foyer située à quelques kilomètres de là. Arrivés sur place nous avons effectué avec l’aide des enfants du Foyer, le défrichage d’une des rives de la rizière. La chaleur était de plus en plus élevée puis ce temps débroussaillage a pris fin afin que tout le monde reprenne des forces autour d’un deuxième repas au Foyer ! L’après-midi fut pluvieuse mais cependant pas gâchée puisque qu’elle fut animée de petits jeux, danses ainsi que de nombreuses parties de billard. La soirée arrivant petit à petit, il était temps pour nous de faire le bilan de ces deux journées passées en compagnie des enfants. Nous nous accordons alors à dire que ces deux journées nous ont permis de dialoguer avec de nombreux professeurs, directeurs et personnels du Foyer Lataste qui nous ont beaucoup appris sur les écoles aux Cambodge. Ceci a notamment était possible grâce à la connaissance de l’anglais et la présence de membres francophones ce qui n’était pas le cas dans les autres écoles que nous avons visité. Nous avons était également agréablement surpris par le fonctionnement très autonome du Foyer Lataste. Les enfants coupent leur propre bois, ils entretiennent leur cour et la rizière du Foyer… nous retrouvons également cette pédagogie chez les scouts.

C’est donc pour cet accueil quelque peu improvisé mais chaleureux et convivial que nous voulons remercier Charlotte et Anaïs les référents francophones, les directeurs de l’école, du Foyer et du centre de soutien scolaires ainsi que tous les membres de l’association AEC-Foyer Lataste autant au Cambodge qu’en France et bien sûr tous les enfants. »

Posted by: Category: Toutes l'actualités

Post Comment

Top