01 43 40 10 21

Maintenir l’accès a l’éducation durant la fermeture des écoles

12 Août
0
0

Nos responsables de programmes et coordinatrice redoublent d’efforts dans un unique objectif : protéger le droit de chaque enfant à avoir accès à l’éducation. Cela en gardant le lien avec le système scolaire et en soutenant les familles en difficultés financières pour prévenir toute raison d’un décrochage scolaire des enfants.

Le gouvernement du Royaume du Cambodge a énoncé plusieurs stratégies concernant la réouverture des écoles publiques et privées à la rentrée scolaire 2020-2021, celles-ci étant fermées depuis la mi-mars. En attendant la mise en place des mesures d’ouverture des écoles, qui selon le Ministère de l’Education se fera en trois phases en fonction des mesures sanitaires possibles, l’accompagnement scolaire des élèves et étudiants du pays reste limité.

Les cours diffusés à la télévision et sur Internet ont été de bons moyens pour s’adapter dans l’urgence, mais à l’unanimité, les professeurs et associations humanitaires en aperçoivent les limites sur le long terme. Ces dispositifs sont insuffisants pour maintenir l’implication de tous, enfants et parents, et pour éviter l’accumulation de lacunes chez l’étudiant.

Le risque de décrochage scolaire et de sortie du système éducatif est plus que jamais une réalité, au Cambodge et dans le monde. Un large pourcentage de la population a été impacté économiquement et beaucoup ont perdu leurs emplois. Les jeunes rentrés dans leurs foyers, ils ont alors contribué aux revenus de la famille. L’urgence financière amène les familles à reconsidérer leur investissement dans l’éducation à long terme de leurs enfants. Associations de protection de l’enfance et d’accès à l’éducation, nous sommes toutes conscientes de l’impact durable de la fermeture des écoles, comme le démontre le récent rapport de Save the Children, Save Our Education. Ainsi, notre équipe a adapté ses actions pédagogiques et mis en œuvre des alternatives afin de répondre aux défis de la fermeture des écoles

 Une offre pédagogique diversifiée pour se substituer temporairement à l’école publique 

L’équipe du Foyer Lataste s’est largement mobilisée pour proposer un emploi du temps complet à tous les bénéficiaires sur place, combinant les différentes offres pédagogiques existantes. Le planning est adapté en fonction des niveaux : les grands ont accès aux cours en ligne, les plus petits, aux cours à la télévision. Mais surtout afin de renforcer les acquis, les membres de l’équipe khmère et française ont dispensé des cours d’anglais renforcé, de lecture et d’écriture.

La réouverture du Centre de Soutien Scolaire 

Depuis le mois de juillet, le Centre de Soutien Scolaire (CSS) peut à nouveau accueillir des élèves et vient compléter notre offre pédagogique. Sur autorisation du Ministère de l’Education, tous les enfants du Foyer ont à nouveau entre 10 et 12h de cours par semaine – en plus des cours en ligne et autres activités. Dans la limite imposée de 10 élèves par classe, ces cours sont proposés en priorité pour tous nos bénéficiaires mais aussi aux élèves résidant aux alentours du CSS. L’agencement des salles de classe respecte les mesures de distanciation sociale.

Le fait que des professeurs puissent à nouveau approfondir les leçons et donner des explications améliore ostensiblement sur la qualité de l’apprentissage de chacun.

Eviter le décrochage scolaire dans la communauté locale par un accompagnement de qualité 

Un réel travail de fond a été mené pour répondre aux besoins de la communauté. Les 46 enfants du programme des Filleuls Isolés sont régulièrement suivis par téléphone ou par des visites à domicile pour les encourager à rendre les devoirs maisons donnés par les professeurs et à persévérer dans leur apprentissage Les enfants ont récemment reçu un kit scolaire adapté à leur niveau scolaire et aux besoins de chaque famille. Celles-ci ont notamment été sensibilisées sur l’importance du maintien de leurs enfants dans le système scolaire.

L’équipe est attentive à chaque famille en fonction de l’urgence économique et du risque de décrochage scolaire. Les familles les plus isolées, dans lesquelles les enfants n’ont pas la possibilité de venir au CSS et n’ont ni accès à internet ni à la télévision, et dont les parents sont illettrés, font l’objet d’un soutien social renforcé et plus individualisé.

Une aide renforcée auprès des étudiants en difficultés 

Avec la fermeture des universités, la majorité des étudiants est retournée dans leurs provinces. AEC-Foyer Lataste soutient chacun d’entre eux concernant leur assiduité aux cours en ligne. L’objectif principal, là encore, est de maintenir un lien pédagogique et éviter les décrochages en études supérieures, notamment grâce à des appels réguliers et le financement des abonnements internet. Les plus en difficultés peuvent également revenir temporairement au Foyer afin d’accéder à internet et à un cadre favorable aux études.

Toutes ces actions nécessitent une adaptation tant sur le plan humain, logistique et budgétaire. Nous remercions tous nos partenaires, donateurs, parrains, marraines et volontaires pour leur engagement aux côtés d’AEC-Foyer Lataste/ADTJK. Les besoins de l’association sont aujourd’hui d’autant plus importants que nous cherchons à assurer un accompagnement de qualité à chacun de nos bénéficiaires. Chaque soutien compte, et plus que jamais en cette période post Covid-19.

Rédigé par Meïlie TANG, Volontaire Service Civique, et Solène ZECH, Coordinatrice Terrain.

Posted by: Category: Education

Post Comment

Top